Session Art Sacré 2022 : La Renaissance, de la Méditerranée aux Alpes

Formation reportée aux 9-10-11 janvier 2023

Nous sommes désolés de devoir reporter la session art sacré cette année. Non pas à cause de la COVID, mais pour des raisons administratives. Celles-ci, en effet, ont changé depuis les premières sessions, il y a plus de dix ans.

Cette formation est professionnelle. C’est pour vous un gage de qualité dans le cadre de l’acquisition de vos connaissances. Elle vous permet d’avoir une attestation de formation reconnue et une prise en charge financière par divers organismes ou dispositifs.

Pour cela, les organismes de formations sont soumis à une réglementation précise et doivent répondre à un certain nombre de critères. Cela nous a amené, en ce qui concerne la formation des guides conférenciers, à prendre principalement deux décisions : une session de trois jours pleins (18h) et un tarif unique.

En contre partie, les stagiaires peuvent monter des dossiers avec des organismes payeurs. Nous savons que cela n’est pas une mince affaire et il faut reconnaître que nous vous avons prévenu trop tard : nous nous en excusons. C‘est pourquoi, nous reportons la formation à l’année prochaine, ce délai permettant aussi bien à l’ICM qu’à vous même la mise en place de ces dossiers.

Divers dispositifs sont envisageables :

  • Vos employeurs cotisent auprès des organismes de financement pour leurs employés ainsi que pour leurs vacataires. Nous savons que vous êtes nombreux à être vacataires, rapprochez-vous de vos employeurs. Une lecture attentive des états de paie montre que dans les charges de l’employeur, il y a une cotisation formation pour les vacataires. Ceux-ci peuvent contacter l’OPCO dont ils dépendent. Nos formations sont reconnues par les opco.
  • Auprès des agences de Pôle–Emploi, sous certaines conditions. Les demandes de financement individuel doivent obligatoirement se faire selon une procédure précise. Quand vous en ferez la demande, l’ICM devra éditer un devis de type AIF (aide individuelle de formation). L’ICM s’engage donc à ouvrir un dossier sur la plateforme KAIROS, exigée par pôle-emploi.
  • Pour les auto-entrepreneurs, le FIFPL (fond interprofessionnel de formation des professionnels libéraux) permet le financement de la formation.
  • Le Compte personnel de Formation : pour l’instant, l’ICM n’est pas éligible au CPF, mais nous sommes en train d’en faire la demande.

            Tout cela peut paraître compliqué, mais reste nécessaire. La formation est devenue un enjeu pour l’emploi et divers dispositifs ont été mis en place par le gouvernement. Nous devons tous, formateurs et demandeurs de formations, nous y adapter.

            Vous avez été nombreux à réagir à l’augmentation du coût de la formation. Elle s’explique par les contraintes décrites. Vous noterez que nos tarifs restent encore très inférieurs aux tarifs présents sur le marché.  

            Vos associations, Ancovart et Provence Guides Interprètes vous accompagneront dans vos démarches.

Ce parcours va nous conduire de la Renaissance à la Réforme, en passant par l’Humanisme, caractéristiques de cette période marquée par la recherche d’une autonomie dans la société civile et d’une autre interprétation du phénomène religieux. En effet, au-delà de l’architecture et de l’iconographie de l’Église catholique, l’on assiste à une évolution au cœur de la société civile, évolution que l’on peut distinguer à travers quelques exemples, dont le château de Tarascon, Salon-de-Provence et les Baux, jusqu’à la construction du canal d’Adam de Craponne.
On abordera:
–  La peinture et les caractéristiques de l’architecture en Provence. L’art manifeste les mouvements de pensée et de la foi de la société, en intégrant les mutations et en les retranscrivant.
–  L’Humanisme à travers l’exemple des portes de cathédrales (Aix, Fréjus, Avignon). Le mouvement historique, social et de la pensée manifeste, à travers la réappropriation de la philosophie et de la culture grecque, ce que l’interculturalité peut apporter à la compréhension du phénomène religieux.

–  Les figures tutélaires, du roi René à Adam de Craponne. À travers une visite virtuelle de Salon-de-Provence, et grâce à des mouvements et des figures emblématiques, nous comprendrons ce véritable laboratoire des mutations qui s’opèrent entre le religieux et le civil.
–  Les rapports du protestantisme et de l’image: Issue de l’Humanisme, la relecture de l’image par le protestantisme permet paradoxalement une lecture plus pure, ne passant pas par les aspects annexes et superstitieux.
– Les pénitents, du Languedoc à la Côte d’Azur, en passant par les Hautes-Alpes. À la jonction entre la fin du Moyen Âge et la période de la Contre-Réforme, les diverses confréries de pénitents épousent cette histoire et s’en contre-distinguent. Avec eux nous revisitons, à l’intérieur du christianisme, un mouvement populaire qui veut lier une foi populaire à l’action charitable.
– Visite de l’église Saint-Ferréol:   Durant tout le XVème siècle, cette ancienne commanderie des Templiers a été transformée par des travaux auxquels s’intéressaient le Roi René et les notables de Marseille. Le Pape Clément VII y a été reçu  à l’occasion du mariage de sa nièce Catherine de Médicis avec le duc d’Orléans, fils de François Ier. Les Augustins, à qui l’église était confiée, y  accueillirent de nombreuses  confréries de métier. 
– Ateliers : la peinture en Provence

Flyer

Responsables de formation : Bernard Maitte et Catherine Pagès, Frédéric Curnier-Laroche

Objectifs du module :
Approfondir des connaissances artistiques et l’intelligence du phénomène religieux

Acquérir des méthodes pour analyser les œuvres d’art et se familiariser avec le patrimoine religieux

Comprendre le lien du patrimoine avec les cultures et leurs expressions religieuses

Public concerné  (sans pré requis) :
Guides, interprètes, conférenciers, personnels dans les métiers du tourisme, enseignants, personnel éducatif

Modalités de déroulement :

Durée :
18 heures par stagiaire
3 jours en présentiel. (Possibilité en distantiel)

Dates :
Du lundi 10 au mercredi 12 janvier 2022

Modalités techniques et pédagogiques :
Alternance de conférences, ateliers et visite patrimoniale.

Bibliographie et sitographie

Suivi et évaluation :
Présence requise à l’ensemble de la session des 3 jours : ponctualité et assiduité

Auto-évaluation en début et fin de formation 

Lieu :
Centre Le Mistral, 11 impasse Flammarion, 13001 Marseille

Coût : 250 euros

Prise en charge : 
FIFPL fond interprofessionnel de formation des professionnels libéraux

OPCO de votre employeur 

Accessibilité PSH :
Nos formations peuvent être accessibles aux personnes en situation de handicap. N’hésitez pas à nous contacter afin que nous répondions au mieux à vos besoins.
Référent handicap : Vanina Tibaldi : icm@icm13.com

 

Pour tout complément d’information,  joindre Mme Isabelle Clerc :

04 91 50 35 02 / istr@icm13.com/ 06 21 74 59 62