Au commencement est la relation : le chemin de l’homme chez Martin Buber

Patrice Chocholski

“Au commencement est la relation”, le Tu et la relation précèdent et font advenir le Je. C’est ainsi que le philosophe juif Martin Buber met en place une anthropologie relationnelle et dialogique. Nous nous plongerons d’abord dans son chef-d’œuvre Je et tu, afin de bien comprendre qui est l’homme, selon sa pensée. Nous situerons ces relations dans le monde de l’homme et sur “l’ourlet du Tu éternel”. Ensuite nous parcourrons le Chemin de l’homme, par la découverte de quelques récits hassidiques croustillants. Puis nous nous poserons à nouveaux frais la question du Problème de l’homme dans la chronologie de la recherche, en passant par Aristote, Kant, Hegel, Marx, Nietzsche, Heidegger et Scheler.

Bibliographie :
Martin Buber, Je et tu, Aubier, 2018.
Martin Buber, Le problème de l’homme, Aubier, 1992.
Martin Buber, Le chemin de l’homme, Editions du Rocher, 2003.

Jeudi 18h – 20h

Dates :  
14, 21 octobre, 18, 25 novembre, 2, 9, 16 décembre 2021

Crédits :

Coût : 84 euros 

Informations et inscriptions

  • Inscription et paiement en ligne
  • L’inscription aux cours est également possible par chèque en venant au secrétariat sur les horaires d’ouverture.
  • Contact : Isabelle Clerc 
  • 04 91 50 35 02 / istr@icm13.com/ 06 21 74 59 62