Session Art Sacré 2021 : La Renaissance, de la Méditerranée aux Alpes

Bernard Maitte et Catherine Pagès, Frédéric Curnier-Laroche
13, 14, 15 janvier 2021


Ce parcours va nous conduire de la Renaissance à la Réforme, en passant par l’Humanisme, caractéristiques de cette période marquée par la recherche d’une autonomie dans la société civile et d’une autre interprétation du phénomène religieux. En effet, au-delà de l’architecture et de l’iconographie de l’Église catholique, l’on assiste à une évolution au cœur de la société civile, évolution que l’on peut distinguer à travers quelques exemples, dont le château de Tarascon, Salon-de-Provence et les Baux, jusqu’à la construction du canal d’Adam de Craponne. On abordera:
–  La peinture et les caractéristiques de l’architecture en Provence. L’art manifeste les mouvements de pensée et de la foi de la société, en intégrant les mutations et en les retranscrivant.
–  L’Humanisme à travers l’exemple des portes de cathédrales (Aix, Fréjus, Avignon). Le mouvement historique, social et de la pensée manifeste, à travers la réappropriation de la philosophie et de la culture grecque, ce que l’interculturalité peut apporter à la compréhension du phénomène religieux.

–  Les figures tutélaires, du roi René à Adam de Craponne. À travers une visite virtuelle de Salon-de-Provence, et grâce à des mouvements et des figures emblématiques, nous comprendrons ce véritable laboratoire des mutations qui s’opèrent entre le religieux et le civil.
–  Les rapports du protestantisme et de l’image: Issue de l’Humanisme, la relecture de l’image par le protestantisme permet paradoxalement une lecture plus pure, ne passant pas par les aspects annexes et superstitieux.
– Les pénitents, du Languedoc à la Côte d’Azur, en passant par les Hautes-Alpes. À la jonction entre la fin du Moyen Âge et la période de la Contre-Réforme, les diverses confréries de pénitents épousent cette histoire et s’en contre-distinguent. Avec eux nous revisitons, à l’intérieur du christianisme, un mouvement populaire qui veut lier une foi populaire à l’action charitable.
– Visite de l’église Saint-Ferréol:   Durant tout le XVème siècle, cette ancienne commanderie des Templiers a été transformée par des travaux auxquels s’intéressaient le Roi René et les notables de Marseille. Le Pape Clément VII y a été reçu  à l’occasion du mariage de sa nièce Catherine de Médicis avec le duc d’Orléans, fils de François Ier. Les Augustins, à qui l’église était confiée, y  accueillirent de nombreuses  confréries de métier. 
– Ateliers : la peinture en Provence

Programme de la session

Contenu :   
Religions et sociétés
Arts et religions 
Patrimoine religieux : édifices religieux, musées etc.

Organisation :
18 heures par stagiaire

Modalités :
Alternance de conférences, d’ateliers et de visites patrimoniales.

Lieu :
Le Mistral, 11 impasse Flammarion, 13001 Marseille

Inscription individuelle :

  • Coût de la formation
    • 30 € frais d’inscriptions obligatoires.
    • 1 jour: 30 €
    • 2 jours: 55 €
    • 3 jours: 75 €
  • Paiement en ligne
  •  ou Chèque  de 30 € à l’ordre de l’ICM,
  • Inscription par mail. 
  • En cas de prise en charge par un organisme de formation professionnelle continue, contacter Catherine Pagès depsac.pages@icm13.com

  • Contact : Catherine Pagès
    Centre Le Mistral, 11 impasse Flammarion, 13001 Marseille
    depsac.pages@icm13.com    06 84 39 05 73