Histoire – Boris Moralia

L’approche du cours de l’histoire de l’Eglise depuis la période moderne repose sur un axe majeur : le rapport de l’Eglise en tant qu’institution à sa communauté, aux autres communautés et à la modernité naissante puis triomphante dans un processus de mondialisation.

Du 16ème siècle à nos jours, il s’agira d’étudier les interactions entre les choix de l’Eglise en tant qu’institution et ses propositions et les mutations culturelles, politiques et économiques qui traversent les sociétés entrant peu à peu dans la mondialisation.

Journée 1 L’Eglise confrontée aux enjeux de la Réforme (XVIe-XVIIe s.)

Journée 2 L’Eglise confrontée aux enjeux de la modernité et de la naissance de la société industrielle (XVIIIe s.-XIXe)

Journée 3 L’Eglise confrontée aux enjeux de la sécularisation et de la mondialisation (XXe-XXIe s.)

 

Approche bibliographique

J. Delumeau, Naissance et affirmation de la Réforme, Paris, 1965
J. Delumeau, Le Catholicisme de Luther à Voltaire, Paris, 1971 puis de nombreuses rééditions
J. Delumeau Le Christianisme va-t-il mourir ? 1977
J.M. Mayeur (dir.), Histoire du christianisme, tome 7 à tome 13, Paris, les dates d’édition s’étalent de 1995 à 2000.
E. Poulat, Le christianisme à contre-histoire, Editions du Rocher, Paris, 2003
J.B. Noé, Géopolitique du Vatican, la puissance de l’influence, Paris, 2015

Les commentaires sont fermés