Religion et pouvoir dans l’Égypte ancienne

Françoise Unal
Vendredi 18h – 20h<<
11, 25 janvier, 8 février, 1, 29 mars, 5, 26 avril
70 euros – 3 crédits

Argumentaire

Dans l’Egypte ancienne, religion et politique se confondent. Muni de tous les pouvoirs, le roi, héritier temporel des dieux, est l’unique interlocuteur des divinités. Il détient, donc, l’autorité religieuse et c’est par le culte qui se déroule chaque jour dans le temple qu’il va remplir son rôle, c’est-à-dire assurer le fonctionnement du monde créé et organisé par le dieu créateur et le protéger de toutes les menaces. Détenteur de la fonction royale, permanente et divine, mais simple mortel exerçant celle-ci de façon provisoire, Pharaon possède une « double nature ».

 

Bibliographie

Dunand (Françoise), Chr. Zivie-Coche (Christiane), Hommes et Dieux en Égypte, 3000 av. J.-C.- 395 apr. J.-C., anthropologie religieuse, éditions Cybèle, Paris, 2006. (peut servir d’introduction au cours)

Bonhême (Marie-Ange), Forgeau (Annie), Pharaon. Les secrets du pouvoir, A. Colin, 1988.

Pharaons (Les), Catalogue de l’exposition au Palazzo Grassi 2002, Flammarion, Paris 2002.

Pharaons (Les), Catalogue de l’exposition à l’Institut de monde arabe 2004-2005, Flammarion, Paris 2004.

Posener (Georges), De la divinité du Pharaon, Cahiers de la société asiatique, 15, Paris, 1960.

Sauneron (Serge), Les prêtres de l’ancienne Égypte, éd. du Seuil, Paris, 1962, p. 133-137. (Le livre a été réédité)

 

UNE INTRODUCTION A L’HISTOIRE DE L’EGYPTE DES PHARAONS :

Grimal (Nicolas), Histoire de l’Égypte ancienne, Fayard, 1988 (existe en poche)

 

Pour s’inscrire :
– en ligne en cliquant sur le lien suivant : formulaire d’inscription 2018/2019
– par mail istr@icm13.com
– par téléphone au 04 91 50 35 02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *