Immigration et intégration : penser les questions à l’aide des sciences sociales

Françoise Lorcerie

Mardi 18h – 20h

8, 15 octobre, 5, 12 novembre, 10, 17 décembre 

12 heures de cours

60 euros – 2 crédits

Ce cours se propose de partir de questions ou d’affirmations couramment entendues à propos de l’immigration et de l’intégration des immigrés en France, pour les appréhender à l’aide des sciences sociales. 

Chaque séance partira d’une question ou d’une affirmation entendue dans le débat public, et riche de possibilités d’analyse sociologique, comme : 

« Il faudrait interdire l’immigration », 

ou encore : « Les immigrés d’aujourd’hui ne s’assimilent plus comme ceux d’avant », 

 « Les filles musulmanes d’aujourd’hui portent le voile alors qu’elles se disent françaises », 

 « Les immigrés sont aussi racistes que les Français », 

« Marseille est une ville-monde »

« Le communautarisme est contraire aux valeurs de la République »,

etc.

Partant de là, chaque séance consistera à présenter et mettre en œuvre une approche et des concepts qui permettront de saisir les enjeux sociaux de l’affirmation en question, tout en respectant la neutralité à laquelle doit se tenir une analyse qui se veut scientifique. 

La liste des questions analysées sera arrêtée lors de première séance, avec le concours des participants. On donnera aussi lors de cette première séance de grands repères sur l’analyse sociologique.

Quelques lectures conseillées

Un petit ouvrage pour une présentation d’ensemble utile : Andrea Rea et Maryse Tripier, Sociologie de l’immigration, éd. La Découverte, coll. Repères

Pour une démarche d’analyse sociologique connectée à l’actualité dans une perspective de christianisme social, voir la revue Migrations société, éditée par le CIEMI, 6 livraisons par an.

Les définitions et analyses que l’on trouve dans l’encyclopédie collaborative en ligne Wikipedia sont souvent bien faites. Ne pas hésiter à s’y reporter lorsqu’on a un doute sur tel ou tel concept.

Des lectures plus précises seront proposées à l’avance pour chaque séance, en fonction des thèmes retenus.