Mosaïques 2015 : Proche-Orient Proche-Occident

icm5icm3icm1mosaiques_invitation

S’est tenue à la Villa Méditerranée le Samedi 27 juin, l’édition 2015 de Mosaïques. Une centaine de personnes y ont participé. 
La place a évidemment été donnée aux jeunes tant pour l’animation de la rencontre que pour les prises de parole. 
Ils ont partagé leur expérience avec l’auditoire : des parcours de migrants différents. 

Le terme « migrants » désormais galvaudé a été remis dans son contexte premier pour refléter la réalité actuelle des déplacements humains de par le monde. La liberté fondamentale de partir de son pays pour des études ; pour des raisons économiques ou par simple volonté a été présente comme tangible au nord de la Méditerranée au sein de l’espace schengen toutefois ce droit semble réservé à une  « migration aisée » et disparaitre face à la « migration forcée » ; aux départs forcés par la guerre ou simplement par la misère. La situation des réfugiés syriens a été abordée par le témoignage poignant d’une jeune syrienne anciennement étudiante à l’université d’Aix-Marseille et par des représentants de Caritas Liban
.

Une exposition photos réalisée par Médecins du Monde a également complété ces témoignages en donnant des images révélatrices de la situation de ces réfugiés au Liban et en Jordanie.

Agnès Mguiba

Les commentaires sont fermés